Collages en France

Collages en France est un programme de recherche qui s’est déroulé entre 2012 et 2013.

Ce projet s’est constitué à partir de la figure du cinéaste Jean-Luc Godard et d’un voyage. Faire un voyage de recherche exactement comme on construit un film. En écrivant le scénario par étapes, en fonction des événements, en fonction des situations mises en place, des rencontres, des villes, et des paysages, c’est à la fois avoir un but (le lointain) et en même temps être à l’écoute du voyage, des paysages traversés, rencontrés, arrêtés (le précis).Le voyage a donc eu un départ (Clermont- Ferrand, France), et une arrivée (Rolle, Suisse). L’objet de ce voyage fut une transformation de l’espace en récit. L’idée d’aller rendre visite à Jean-Luc Godard à Rolle, tout en construisant le voyage en fonction de ses films est né du désir de travailler à la fois sur le langage dans le paysage et en même temps voir le paysage comme un langage. C’est l’invention d’un jeu permanent entre histoire et géographie, récit et voyage, rencontre et déplacement, fiction et documentaire, fabrique et hasard, proche et lointain…

 

Le projet a donc été de produire une forme qui puisse faire part de cette relation entre le voyage, la recherche et le cinéma. Cette forme est nommée «film», mais n’en est pas un, ou pas seulement. C’est un livre (Jean-Luc Godard appelle lui-même certains de ces films «des scénarios»). L’intention a donc été de travailler sur la matière d’un film invisible, un scénario possible, un humus mental ouvert à tous les possibles et où toutes les formes sont potentiellement invitées (sculptures, musiques, littératures, sons, dessins, rencontres documentées…).

 

Faire un film comme un livre, c’est oublier un temps la contrainte de la technique filmique, et imaginer que toutes les formes puissent engendrer un scénario. Faire une enquête…
Définir les lieux qui soient emblématiques du cinéma de Godard – Jean-Paul Belmondo s’adressant au spectateur dans le film À bout de souffle en 1960 : «Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville, alors… Allez-vous faire foutre !».

 

Le groupe de recherche «Collages en France» est donc passé par la mer, la ville et la montagne pour rejoindre la Suisse. Pendant ce voyage, le groupe a rencontré aussi des personnages liés, de près ou de loin, au cinéma de Jean-Luc Godard : Jean- Pierre Rehm, directeur du FID, Festival International du Documentaire de Marseille ; un guide de haute montagne ; les étudiants du pôle image à l’école d’art de Genève. Mais pas seulement…

 

Ce voyage rappelle aussi la forme même du cinéma, l’une technique, le travelling ; et l’autre appartenant au genre, le road-movie. Si l’on considère le mouvement comme la condition même du voyage mais aussi celle du cinéma, ce voyage est donc en tant que tel un film où toute prise de position, tout acte fait partie intégrante du scénario- livre, réalisé au sein du projet «Collages en France».

Film “collages en france” produit par ESACM :

Collages en France est un programme de recherche qui s’est déroulé entre 2012 et 2013. Ce projet s’est constitué à partir de la figure du cinéaste Jean-Luc Godard et d’un voyage. Faire un voyage de recherche exactement comme on construit un film. En écrivant le scénario par étapes, en fonction des événements, en fonction des situations mises en place, des rencontres, des villes, et des paysages, c’est à la fois avoir un but (le lointain) et en même temps être à l’écoute du voyage, des paysages traversés, rencontrés, arrêtés (le précis).
Plus d’info sur le site de l’ESACM.